m
0
     
Mémoires et thèses
H Disponible en ligne

Les écritures circassiennes : réflexion menée lors d'un stage en communication effectué à CIRCa

Auteurs : Duminy, Adèle (Auteur) ; Buffard, Claude-Henri (Directeur de mémoire)

Lieu de publication : Grenoble (France)

Éditeur : Grenoble 3, Université Stendhal, département des Lettres et Arts du Spectacle

Date de publication : 2014

Langue : Français

Description : 107 p. : ill. ; 28 cm.

Notes : Bibliogr. : p. 102-103

Sujets :
Cirque contemporain - France
Circa : festival de cirque actuel [festival de cirque]
Centre d’Innovation et de Recherche Circassien (CIRC)
Arts du cirque - Philosophie et théorie
Scénario de spectacle de cirque
Écriture scénique
Dramaturgie circassienne
Mise en piste
Arts du cirque - Production et mise en piste
Arts du cirque et danse
Notation du mouvement acrobatique
Diffusion des arts du cirque
Diffusion culturelle
Journalisme - Art d'écrire

Dépouillement du document :
Partie 1 : Présentation de la structure culturelle CIRCa et des missions de stage
Chap.1 : CIRCa, pôle national des arts du cirque
1. Auch : un berceau pour les arts du cirque
1.1. L'Abbé André de Lavenère Lussan
1.2. De CIRCA à Circuits
1.3. De Circuits à CIRCa
2. Le projet artistique et culturel de CIRCa
2.1. Un lieu de diffusion
2.1.1. La Saison culturelle
2.1.2. Le Festival
2.1.3. Midi-Pyrénées fait son cirque en Avignon
2.3. Un lieu de création
2.4. Un lieu de médiation culturelle
2.5. La cant'auch
3. L'identité visuelle de CIRCa et sa nouvelle charte graphique
3.1. L'évolution du logo
3.2. La brochure et ses déclinaisons graphiques
3.3. Le Festival du cirque actuel

Chap. 2 : Le descriptif des missions de stage
1. Le pôle communication de CIRCa
2. La rédaction des textes de présentation
3. La relecture via le nouveau logiciel FRESC
4. La présentation de saison
5. Dossier de presse, dossiers d'informations et feuilles de salle
6. Le dépliant du Focus Cirque
7. Les activités annexes à la structure

Partie 2 : Les écritures circassiennes
Chap. 1 : Écrire un spectacle de cirque contemporain
1. Qui est l'auteur ?
1.1. La valse des appellations
1.1.1. La dramaturgie circassienne
1.1.2. « Metteur en scène », « metteur en piste » ou « regard extérieur »
1.2. L'écriture à la table contre l'écriture au plateau
2. Une écriture des arts du cirque au pluriel
2.1. Une écriture référentielle
2.2. La tentation de la fiction
2.2.1. Le recours à la fable
2.2.2. Le personnage et le circassien
2.2.3. Une écriture poétique
2.4. Une écriture fondée sur l'agrès
2.5. La persistance d'une écriture du numéro et de la virtuosité
2.6. Une écriture transgénérique
2.6.1. La parole dans le cirque
2.6.2. Danse et cirque
2.6.3. Les grands penseurs et le cirque
2.7. Un métalangage

Chap. 2 : De l'écriture à la lecture du spectacle de cirque actuel
1. Des écritures, des lectures
1.1. Le public de cirque contemporain
1.1.1. La lecture des tutelles
1.1.2. Un langage populaire ?
1.1.3. Un cirque jeune public
1.2. La lecture du corps
1.2.1. La fascination pour le risque ou l'impossibilité du jeu
1.2.2. Le corps polysémique
2. Transmettre les écritures circassiennes
2.1. Les écoles
2.1.1. Des auteurs en herbe
2.1.2. La résistance à l'écrit
2.2. Les artistes
2.2.1. La conservation des oeuvres de cirque
2.2.2. Les systèmes de notation dans le cirque

Chap 3 : Écrire sur le cirque
1. L'écriture communicationnelle des compagnies
1.1. Une écriture politique
1.2. Une écriture d'anticipation
1.3. Une écriture de la métaphore
2. L'écriture communicationnelle des structures de diffusion
2.1. La réalité des pratiques
2.1.1. Le recours au dossier des artistes
2.1.2. Une écriture ambiguë
2.1.3. L'étiquetage générique
2.2. L'idéal pacte de lecture entre les structures et leurs lecteurs
3. L'écriture journalistique sur le cirque actuel
3.1. Le critique de cirque contemporain
3.1.1. L'apprenti critique sur internet
3.1.2. Le critique professionnel
3.2. L'écriture théorique sur le cirque contemporain
3.3. Le vocabulaire du cirque contemporain à disposition du critique
3.4. La critique créative
3.5. La critique informative et prescriptive

Conclusion
Bibliographie
Annexes
Annexe n° 1 : Verso du dépliant de la Saison culturelle 2014-2015
Annexe n° 2 : Verso du dépliant du Festival du cirque actuel 2014
Annexe n° 3 : Exemple type de présentation de spectacle
extrait de la brochure 2014-2015 délivrée par CIRCa
Annexe n° 4 : Avant-dernière version du dépliant du Focus Cirque 2014, recto et verso

Résumé :
Aux prises avec un processus de légitimation sans cesse renouvelé, le cirque contemporain s'est paré d'un statut artistique et, accessoirement, d'un champ lexical emprunté à la littérature. On parle ainsi volontiers d'« écriture » circassienne, d'« auteurs » de cirque, de regard d'« auteur » porté sur les disciplines circassiennes, etc. Ce phénomène que j'ai d'abord attribué à une exagération langagière, sinon à un usage métaphorique, a ensuite constitué une véritable entrée dans ma modeste tentative de décrypter les caractéristiques propres aux créations circassiennes de manière à affiner mon regard sur elles et être ainsi capable d'en rendre compte par la suite avec le plus de pertinence possible. En effectuant mon stage à CIRCa, pôle national des arts du cirque basé à Auch, j'étais ainsi au cœur d'une terre irriguée par l'émergence de ce jeune art, essentiellement hybride, ce qui ne facilite pas son appréhension. Le présent mémoire s'emploie donc à présenter dans une première partie la structure au sein de laquelle j'ai effectué mon stage et les missions que l'on m'y a confiées dans le domaine de la communication pour ensuite s'attacher à déterminer ce que l'on entend par « écriture » dans les arts du cirque. Lesquels sont le langage du corps et du mouvement par excellence. Existe-t-il réellement une écriture qui soit propre aux arts du cirque ? Et surtout comment lire cette écriture et en rendre compte ? Pour répondre à ces questions, j'ai d'abord tenté de définir la notion d'écriture circassienne, en déterminant ses caractéristiques, ses récurrences. Il en ressort que ces écritures sont plurielles et que néanmoins le terme d'écriture ne paraît pas abusif puisque les créations circassiennes, les plus abouties bien entendu, permettent aux artistes de délivrer aux spectateurs leur point de vue sur le monde ou du moins sur leur propre monde, puisqu'on a vu que l'autoréférentialité pouvait être fortement représentée. En outre, ce recensement des écritures circassiennes selon leur modèle de dramaturgie a permis de montrer que l'on pouvait appréhender ces spectacles de façon à infléchir une lecture que l'on réduit souvent à une perception essentiellement émotive. La réception des spectateurs cependant reste difficilement appréciable en cela même qu'elle fait rarement l'objet d'études approfondies mais aussi parce qu'elle émane d'un public lui aussi pluriel dont il s'agit encore d'éduquer le goût. C'est à cet endroit qu'interviennent communicants et journalistes qui tous deux, dans des proportions différentes, ont un rôle à jouer dans la compréhension et la reconnaissance de ces diverses écritures circassiennes. On a pu suggérer, en se défiant de toute forme de moralisme, qu'il serait d'abord souhaitable pour eux d'en percevoir les lignes directrices et l'originalité de manière à pouvoir, si nécessaire, prendre de la distance vis-à-vis des dossiers des compagnies qui convoquent une écriture dont les enjeux de séduction peuvent brouiller quelque peu la transparence des intentions et la véritable nature des écritures créatives à l’œuvre. Il paraît donc important pour le communicant comme pour le journaliste critique prenant pour objet le cirque contemporain de fréquenter abondamment les spectacles bien sûr mais aussi d'effectuer un travail de veille se fondant sur la lecture théorique émanant des spécialistes et des artistes eux-mêmes, soucieux de conserver une trace de leur travail. Cette littérature, de plus en plus abondante, fournit un bagage précieux, bien que disparate, et atteste du fait que l'écriture circassienne peut ne pas être de lecture immédiate et demander par là même un véritable accompagnement. [résumé de l'éditeur]

Collection : Bibliothèque de l'École nationale de cirque

Localisation : Bibliothèque

Cote : 791.301 D888e 2014

  • Ex. 1 — disponible

+

Sur le même sujet

Mes sélections

4

Gerer mes sélections

0
Z